Au programme:
2 Grands Prix de la montagne, 2 Rushes
90 concurrentes au départ donné à 13h14

Avant le départ de cette dernière étape de la 18ème édition du Tour Cycliste Féminin International de l’Ardèche voici un peu d’histoire et un état des lieux.
Dans le trio de tête nos championnes ont un beau palmarès :
L’Américaine Lauren STEPHENS 2ème du TCFIA en 2015.
L’Espagnole Margarita GARCIA CANELLAS 2ème du TCFIA en 2018 et meilleure Grimpeure en 2019.
L’Autrichienne Anna KIESENHOFER 2ème en 2016 et vainqueure de l’étape mythique avec l’arrivée au sommet du géant de Provence le Mont Ventoux.
Coté Françaises à surveiller Sandra LEVENEZ (135) de la nouvelle équipe française ARKEA Classée 5ème au général à 5’25’’ de la leader maillot rose, suivie à la 6ème place de Victorie GUILMAN (24) de la FDJ à 5’48’’.
A la 11ème place on trouve Lena GERAULT (234) de l’équipe du Crédit Mutuel à 18’, en 16ème position Pauline ALLIN (134) de l’équipe ARKEA, vainqueure de l’étape d’hier à Rochemaure, à 24’30’’et en 20ème position la jeune Léa CURINIER (131) de l’équipe ARKEA à 25’56’’.
5 françaises classées dans les 20 premières du classement général.
Après un départ timide, l’allure s’accélère et la néerlandaise Nicole STEIGENGA (73) de l’équipe DOLTCINI et l’italienne Silvia VALSECCHI (122) de l’équipe BEPINK prennent quelques longueurs d’avance pour passer en tête au 1er rush de Saint-Gervais-sur-Roubion devant Mieke KROGER (183) de l’équipe d’Allemagne.
La course s’anime avec quelques départs sans conséquence. Démarrage de la championne de Slovaquie, Tereza MEDVENOVA (96) de l’équipe WCC qui possède déjà 1’30’’ d’avance à l’entrée de la Begude-de-Mazenc après 32 km de course.
La moyenne dans la 1ère heure de course a été de 38,1km/h.
Au passage du 2ème rush à Pont-de-Barret, la slovène passe en tête suivie par la canadienne Marie-Soleil BLAIS(46) de l’équipe CGS.
Les 2 échappées comptent désormais 55’’ d’avance. Dans la montée vers le col de Lunel (2ème cat.), les 2 coureuses sont avalées par le peloton.Quelques lâchées en queue de peloton qui se regroupe à 20 km de l’arrivée.
Dans la montée de Mur d’Allex (GPM n°2), cest la néerlandaise Yara KASTELIJN (174) de l’équipe Ciclismo mundial qui passe en tête devant l’espagnole Margarita GARCIA CANELLAS(11) de l’équipe ALE et la tenante du maillot rose, l’américaine Lauren STEPHENS (52) de l’équipe TIBCO.
Les favorites sont au rendez-vous.
A 10km de l’arrivée, le peloton est groupé. C’est l’équipe Rally Cycling qui mène l’allure et la maillot rose est toujours aux avants-postes.
L’étape est gagnée par l’autrichienne Chloe HOSKING (81) de l’équipe RLW au sprint devant le peloton.
Lauren STEPHENS remporte la 18ème édition du TCFIA

Classement de l’étape : vitesse moyenne 38,698 km/h pour 90,2 km

1 - 81 – HOSKING Chloe RLW 2h19’51’’
2 - 32 – BARNES Alice CSR à 00’’
3 - 241 – WILKOS Kartazyna MAD à 00’’’
4 - 56 – KESSLER Nina TIB à 00’’
5 - 2 – RIJKES Sarah TFS à 00’’

Classement général : vitesse moyenne 35,137 km/h pour 835,6 km

1 - 52 - STEPHENS Lauren TIB 23h46’50’’
2 – 11 – GARCIA CANELLAS Margarita ALE à 38’’
3- 212- KIESENHOFER Anna AUT à 1’09’’
4 - 174- KASTELIJN Yara CIM à 5’09’’
5- 135 – LEVENEZ Sandra ARK à 5’25’’

Nous comptons toujours nos 5 françaises dans les 20 premières au classement général

 

Merci à tous pour votre aide et votre soutien pour promouvoir le sport et en particulier le cyclisme féminin.
A l’année prochaine.