Édito 2023

Vous êtes ici :
Louis Jeannin Président du TCFIA

Louis Jeannin Président du TCFIA

Certes le Tourmalet inscrira le Tour de France Femmes 2023 dans l’Histoire, mais le « Géant de Provence », le Mont Ventoux, avait déjà inscrit la 3ème étape du TCFIA 2016 dans l’Histoire du cyclisme féminin. La vainqueure, Anna KIESENHOFER, devient même, par la suite, championne olympique le 5 octobre 2021 au Japon. Nous avons pu atteindre notre objectif : arriver à la 20ème édition. 2022 l’a réalisé avec brio. Nous avons eu la chance d’assister et de participer à une très belle édition empreinte de cordialité entre tous les compartiments de l’organisation, un peloton féminin décidé à en découdre sur les sept étapes de la plus belle manière : à la pédale, les filles ne s’en sont pas privées, nous offrant de merveilleuses parties de manivelles dans ces décors somptueux des paysages d’AURA, OCCITANIE et PACA.

Le sport, et le cyclisme en particulier, comme tous les secteurs, a été durement touché par le COVID. Il a été contraint de réagir très vite face à des enjeux sanitaires, économiques et humains majeurs.

Exemples même du courage, tous les bénévoles du TCFIA ont pris conscience qu’ils assumaient un service public délégué par l’Etat à leur Fédération et, bien que sachant qu’ils allaient vivre des nuits blanches à force d’être noires de doutes, ils ont su rebondir pour bâtir, réaliser et réussir ces TCFIA 2020, 2021 et 2022 sanctionnés par de bons rapports d’évaluation de l’UCI, supports de nos orientations 2023, par l’encouragement à la poursuite de l’exigence d’un haut niveau de qualité en matière de sécurité, de communication, d’intendance mises en place, du déroulé harmonieux équilibré des étapes, de la convivialité et du respect préservé avec les instances arbitrales.

La compétition doit être source de collaboration, alors bien évidemment, nous poursuivrons l’intensification de nos engagements sur des faits sociétaux d’actualité, prioritaires dans le tournant de l’évolution actuelle de notre société, avec de nouvelles intégrations accrues au sein des « Villages du Tour » sur chaque étape pour leur offrir de la visibilité.

Déjà ambassadeur de la Charte « Mon territoire s’engage fleuves et océans protégés » avec la CNR, dans la lutte pour la protection des fleuves et océans, le TCFIA est parmi l’un des premiers signataires de la « Charte pour l’Action Climatique » adoptée par l’UCI en septembre 2022. Le changement climatique est en effet la plus grande menace pour notre existence et notre sport.Les violences faites aux femmes, cruelle réalité, en sont une autre. Pays développés ou moins développés, milieu social favorisé ou défavorisé, ce fléau n’a ni frontière ni appartenance sociale. A chaque fois, la même histoire, quel que soit le type de violences perpétrées, toutes reposent sur un socle commun : « les femmes ont toujours été la moins bonne des deux moitiés de l’humanité ». Le TCFIA s’est résolument lancé dans cette lutte contre ces «crimes de propriétaire». Pour faire progresser cette lutte nous serons encore associés aux écoles primaires des villes départ et arrivée, sur un concours de dessin dont le thème porte sur l’égalité « Homme/Femme ».

La 21ème édition du TCFIA se déroulera du 5 au 11 septembre 2023, sur les routes pittoresques aux décors grandioses et souvent féériques de l’Ardèche, de la Drôme, du Gard, de la Lozère et du Vaucluse et des trois Régions Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Provence-Alpes-Côte-D’Azur, avec un ordonnancement et des caractéristiques de difficultés d’étapes équilibrés qui augureront de belles empoignades.Mais le Tour 2023 sera, comme les autres, ce que « nos guerrières engagées » en feront. Réputé de moyenne montagne, aux parcours exigeants, avec des arrivées aux sommets, il mettra en avant et défendra la capacité des coureuses à réussir des étapes aux difficultés semblables à celles des hommes, sur les mêmes dénivelés, avec des moyennes horaires se rapprochant de plus en plus des leurs.

The Tourmalet will certainly make history for the 2023 Tour de France forWomen, but the « Giant of Provence », the Mont Ventoux, had already madehistory for the 3rd stage of the 2016 TCFIA for women’s cycling. The winner,Anna KIESENHOFER, even became Olympic champion on October 5, 2021in Japan.

We were able to achieve our goal of reaching the 20th edition. 2022 wasachieved with flying colors. We had the chance to attend and participate in avery nice edition, marked by cordiality between all the parts of theorganization, a pelotonof the organization, a female peloton decided to fight on the seven stages inthe most beautiful way: with the pedal, the girls did not deprive themselves ofit, offering us marvelous parts ofcranks in these sumptuous decorations of thelandscapes of AURA, OCCITANIE and PACASport, and cycling in particular, like all sectors, has been hit hard by COVID. It was forced to react veryquickly to major health, economic and human issues.

As examples of courage, all the volunteers of the TCFIA became aware that they were assuming a publicservice delegated by the State to their Federation and, although they knew that they were going to havesleepless nights due to their doubts, they knew how to bounce back in order to build, carry out and make asuccess of the TCFIA 2020, 2021 and 2022 sanctioned by good evaluation reports of the UCI, supports ofour orientations 2023, by the encouragement to the continuation of the requirement of a high level of qualityas regards safety, communication, stewardship set up, of the balanced harmonious unfolding of the stages, ofthe user-friendliness and of the preserved respect with the refereeing authorities.

The competition must be a source of collaboration, so ofcourse we will continue to intensify ourcommitment to current social issues, which are a priority in the current evolution of our society, with newand increased integration within the « Tour Villages » on each stage to offer them visibility.

Already an ambassador of the Charter « My territory commits to protected rivers and oceans » with the CNR,in the fight for the protection of rivers and oceans, the TCFIA is among the first signatories of the « Charterfor Climate Action » adopted by the UCI in September 2022. The earth is thirsty. And the thirst is anoverwhelming call. Climate change is indeed the greatest threat to our existence and our sport.

Violence against women, a cruel reality, is another. Developed or less developed countries, advantaged ordisadvantaged social environment, this scourge has no borders or social belonging. Each time, the samestory, whatever the type of violence perpetrated, all rest on a common base: « women have always been thelesser of two halves of humanity ». The TCFIA has been resolutely engaged for 4 years in this fightagainst these « owner’s crimes ». In order to advance this fight we will be associated with the elementaryschool of the starting and finishing cities, on a drawing contest whose theme is, among others, the equality »Women/Men ».

The 21st edition of the TCFIA will take place from September 5 to 11, 2023, on the picturesque roads of theArdèche, the Drôme, the Gard, the Lozère and the Vaucluse and the three regions of Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie and Provence-Alpes-Côte-D’Azur, with a balanced scheduling and characteristics ofdifficulty of stages that will augur beautiful fights.

But the 2023 Tour, an event counting for the Raymond Poulidor Challenge (Women), will be, like theothers, what our « committed warriors » will make of it. Known as a medium mountain race, with demandingcourses, it will highlight and defend the ability of women runners to succeed in stages with similardifficulties to those of men and with the same differences in altitude.

 

Louis JEANNIN, Président du VCVRA / President of the VCVRA
Directeur de l’Organisation du TCFIA
 / Director of the TCFIA Organization